Bandeau Image

Activité médicale

Activité médicale

La dermatopathologie est une spécialité qui consiste à analyser et interpréter des prélèvements cutanés au microscope. Il s’agit soit de biopsie (prélèvement d’une partie d’un tissu) ou d’une exérèse (retrait de la totalité d’une lésion).

Cette analyse morphologique rigoureuse (macroscopique et microscopique) est nécessaire pour compléter les données cliniques et permet aux médecins d’interpréter les modifications tissulaires ou cellulaires résultant des pathologies et de poser un diagnostic. L’examen réalisé et le diagnostic établi par les médecins jouent un rôle majeur dans la chaîne de soin et dans le choix du traitement de la maladie, en particulier en cancérologie.

Les dermatopathologistes du centre

Par leur regroupement, leur compétence clinique en dermatologie, leur double expérience libérale et hospitalière, leur participation à des réunions hospitalières (staffs et réunions de concertation pluridisciplinaire), leur engagement dans des sociétés savantes, leur participation dans des réseaux régionaux ou nationaux de relecture, les médecins associés du CND – La Roquette pérennisent l’expertise du centre.

Le CND est centre de compétence pour les sarcomes. Il participe ainsi au Réseau de Référence en Pathologie des Sarcomes (RRePS) labelisé par l’Institut National du Cancer (INCa).

Le CND participe au réseau CAncers RAres en DERMatologie (CARADERM) initié par la Société Française de Dermatologie (SFD) et soutenu par l’INCa.

Certains médecins du CND font partie du réseau d’experts du Groupe Français d’Etude des Lymphomes Cutanés (GFELC) labelisé par l’INCa.

La prise en charge du prélèvement

Après réception et enregistrement administratif, le prélèvement subit différents traitements nécessitant des étapes techniques successives, réalisées par une équipe qualifiée et méticuleuse, soucieuse d’un rendu optimal.

Il fait alors l’objet d’une analyse microscopique médicale qui peut nécessiter des techniques complémentaires d’immunohistochimie et/ou de biologie moléculaire afin de préciser ou d’affiner un diagnostic suspecté.

Un compte rendu est réalisé et envoyé au(x) médecin(s) correspondant(s) dans un délai de 3 à 4 jours pour la majorité des cas.

Selon la pathologie, le cas pourra être présenté dans un réseau de relecture pour un deuxième avis.

Les documents du dossier médical (demande d’examen, blocs, lames, compte-rendu) sont ensuite archivés et stockés selon la réglementation.

  • Réception du prélèvement (1/18)

    Réception du prélèvement (1/18)

  • Contrôle et enregistrement (2/18)

    Contrôle et enregistrement (2/18)

  • Macroscopie (3/18)

    Macroscopie (3/18)

  • Enrobage (4/18)

    Enrobage (4/18)

  • Enrobage (5/18)

    Enrobage (5/18)

  • Microtomie (6/18)

    Microtomie (6/18)

  • Microtomie (7/18)

    Microtomie (7/18)

  • Microtomie (8/18)

    Microtomie (8/18)

  • Microtomie (9/18)

    Microtomie (9/18)

  • Microtomie (10/18)

    Microtomie (10/18)

  • Coloration (11/18)

    Coloration (11/18)

  • Coloration (12/18)

    Coloration (12/18)

  • Coloration (13/18)

    Coloration (13/18)

  • Immunohistochimie (14/18)

    Immunohistochimie (14/18)

  • Immunofluorescence (15/18)

    Immunofluorescence (15/18)

  • Diagnostic médical au microscope (16/18)

    Diagnostic médical au microscope (16/18)

  • Diagnostic médical au microscope (17/18)

    Diagnostic médical au microscope (17/18)

  • Archivage (18/18)

    Archivage (18/18)